Angers et Poitiers de nouveau éligibles au Pinel depuis juillet.

A la faveur d'un changement de zonage, les deux communes réintègrent la liste des villes éligibles à ce dispositif d'investissement locatif défiscalisé.

Deux nouvelles villes sont éligibles au dispositif Pinel : Angers et Poitiers. Dans un arrêté du 4 juillet publié au Journal officiel, l'administration a légèrement modifié le zonage qui sert à classifier les villes de France (A bis pour les zones les plus tendues comme Paris puis A, B1, B2 et C). Les deux communes passent ainsi de la zone B2 à la zone B1, ce qui va à nouveau permettre aux promoteurs de proposer des investissements locatifs défiscalisés de type Pinel.

Le dispositif Pinel, introduit via la loi de finances 2015, se substitue depuis septembre 2014 au dispositif Duflot (actif de 2013 à août 2014) dont il poursuit et affine les objectifs : soutenir la construction de logements neufs et bien isolés dans les villes où la demande locative est forte. Il permet aux particuliers de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% du prix d’achat en métropole et jusqu'à 32 % en outre-mer. La réduction d'impôt dépend de la durée du bail (12% pour 6 ans, 18% sur 9 ans ou 21% sur 12 ans en métropole). En échange, les propriétaires s'engagent à appliquer des loyers plafonnés à des locataires qui respectent certaines conditions de ressources.
Depuis le 1er janvier 2018, les biens en zones B2 et C ne sont plus éligibles au Pinel et seules les zones A, A bis et B1 le sont. Pour Angers et Poitiers, il s'agit donc d'un retour dans la liste des communes concernées. Cette décision s'applique depuis le 6 juillet dernier.