Neuf ou ancien ?

Les prix : les logements dans l’ancien sont moins chers que dans le neuf.

Les prix : les logements dans l’ancien sont moins chers que dans le neuf.
Le prix des logements dans l’ancien reste le principal attrait…à 1e vue seulement !
Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, il faut compter en moyenne 3 540 €/m² pour un bien immobilier ancien et 4 228 €/m² pour un logement neuf.
Cela s’explique par 2 facteurs principaux : le prix du foncier que les promoteurs répercutent sur les logements neufs, mais également par les normes exigées par les logements neufs.

En réalité, l’immobilier neuf possède beaucoup plus d’avantages que l’ancien.

Même si le prix d’un logement neuf est plus important, ce dernier pourrait vous apporter énormément d’avantages.
Il faut se projeter à long terme pour comprendre :
- Vous pouvez, par exemple, bénéficier de prêts bonifiés comme le PTZ si vous êtes primo-accédants, ou d’avantages fiscaux comme le Censi-Bouvard ou la Loi Pinel, si vous êtes investisseur.
- Vous pouvez bénéficier d’une exonération, partielle ou totale, de la taxe foncière sur les 2 premières années.
Des atouts fiscaux donc plus intéressants, mais ce n’est pas tout.
A l’acquisition, les frais de notaire dans le neuf sont beaucoup moins importants que de l’ancien : environ 2,5 % dans le neuf contre 7,5% environ dans l’ancien.
Enfin, les normes énergétiques des logements neufs en font de ces derniers, contrairement à l’ancien, des investissements peu consommateurs d’énergie dans le temps. En effet, ils respectent les normes en vigueur en matière de performances énergétiques, telles que le RT 2012, le label BBC…, autant d’éléments qui font pencher la balance en faveur du neuf !